Colocation : que faire lorsque l’on est étudiant pour assurer son logement ?

Publié le : 07 juin 20213 mins de lecture

De plus en plus d’étudiants sont séduits par la colocation, notamment à cause de leur budget assez serré et de la hausse constante des loyers. Avec ce mode d’habitation, ils peuvent se partager les frais de logement. Mais qu’en est-il de l’assurance habitation en colocation ? Tous les colocataires doivent-ils la souscrire ? Et quelles garanties choisir ?

Ce qu’il faut savoir sur le contrat de colocation

Avant de se décider à cohabiter avec une autre personne, il faut considérer le bail de colocation. Ce contrat va comprendre certaines règles et obligations qui lient les locataires et le propriétaire et que chacun devra bien respecter. Chaque colocataire devra signer ce contrat. Le contenu comprend, entre autres :

  • une clause solidaire qui stipule qu’en cas de non-paiement de l’un des signataires, les autres colocataires s’engageront à payer la somme manquante ;
  • le nom du ou des garants ;
  • le montant de la caution et les modalités de paiement ;
  • une clause résolutoire qui donne le droit au propriétaire de mettre fin au contrat de bail en cas de défaut de paiement du loyer ou de la caution, ou de non-souscription à une assurance habitation en colocation.

Qu’est-ce que l’assurance habitation en colocation ?

L’assurance habitation en colocation est une garantie que le propriétaire du logement exigera de ses locataires avant la signature du bail.

La souscription d’une assurance habitation en colocation peut être individuelle, où chaque signataire présentera une assurance multirisque habitation. Cela permettra à chaque individu d’avoir une assurance sur-mesure sans dépendre des autres colocataires. Cependant, cette solution est possible si chaque colocataire signe un bail différent pour la partie qu’il loue.

La deuxième option consiste à signer un seul et unique contrat d’assurance habitation pour tout le logement. Un seul locataire prend en charge la souscription de l’assurance et déclare les cosignataires du bail à son assureur pour les couvrir lors d’un éventuel sinistre. Cette solution est possible si les colocataires signent ensemble un seul bail.

Quelles garanties choisir pour l’assurance habitation en colocation ?

Pour bien assurer le logement, il faut impérativement souscrire une garantie risques locatifs. Elle vous couvrira en cas de dégât des eaux, d’explosion ou d’incendie. Mis à part cette garantie obligatoire, vous pourrez aussi souscrire une garantie responsabilité civile pour assurer les dommages causés aux tiers. Il existe également la garantie dommages aux biens qui vous permettra de couvrir vos biens ainsi que vos meubles en cas de sinistre. Vous aurez aussi le choix d’inclure la garantie vol pour protéger votre matériel de travail ou vos ordinateurs. Pour bénéficier de toutes ces garanties, vous pouvez choisir de souscrire une garantie multirisque habitation.

Plan du site