Jeune conducteur : l’assurance auto un budget à ne pas négliger !

Publié le : 17 novembre 20213 mins de lecture

Outre les frais d’entretien et de réparation, il faudrait également rajouter dans son budget annuel le coût de l’assurance auto. Pour les jeunes conducteurs, les dépenses peuvent vite exploser, car les compagnies appliquent une surprime jusqu’à la troisième année après l’obtention du permis de conduire.

Un jeune conducteur : qu’est-ce que c’est au juste ?

Les jeunes conducteurs sont ceux qui ont un permis de conduire de moins de 3 ans ou qui n’ont jamais été assurés. En cas d’annulation de permis, l’automobiliste est également reclassé dans cette catégorie, car il devra repasser les examens de code et de conduite.

Pour les compagnies d’assurance auto jeunes conducteurs, les personnes appartenant à cette catégorie représentent un risque majeur. Cette situation est due à leur manque d’expérience. Par conséquent, elles préfèrent leur faire payer une surprime pouvant aller jusqu’à 100 % du tarif de base. Par la suite, le montant sera dégressif et disparaitra définitivement à la quatrième année, sauf si le conducteur a déclaré un accident responsable.

Pourquoi passer par un courtier en assurance auto ?

Le courtier NetVox a pour mission de trouver les meilleures offres en matière d’assurance sur le marché. En faisant appel à ses services, vous pouvez économiser du temps et de l’argent. En effet, selon votre profil, il veillera à analyser les différentes formules proposées par ses partenaires et vous proposera par la suite les différentes formules qui correspondent à vos critères. En bref, il travaillera pour votre compte et négociera à votre place. D’ailleurs, le service est gratuit. Vous n’avez pas à le rémunérer, c’est la compagnie d’assurance qui lui verse une commission en fonction de son chiffre d’affaires.

Quelle solution pour trouver un tarif plus attractif ?

Pour les jeunes conducteurs, le prix d’une assurance peut donc représenter une somme non négligeable. Néanmoins, il existe quelques astuces qui permettent de dénicher des offres plus avantageuses. Il suffit de devenir un conducteur secondaire dans l’assurance auto de l’un de vos proches (parents par exemple).

Par ailleurs, vous pouvez également demander plusieurs devis auprès de différents prestataires pour faire jouer la concurrence afin de trouver la formule la plus intéressante. L’idéal, c’est d’opter pour l’assurance au tiers pour commencer. Certes, la couverture n’est pas optimale, mais au moins en cas de sinistre, vous n’encourez pas une amende ou un retrait de permis. On tient aussi à noter que la prime va dépendre de la valeur de la voiture. Par conséquent, conduisez un modèle qui n’est pas trop puissant ni trop cher.

Plan du site